ESPACE PRO
CONTACT

Protection du savon d'Alep :

Le Savon d’Alep bénéficie depuis 2011 d’une protection de l’indication géographique octroyée par le Ministère du commerce intérieur et de la protection du consommateur en Syrie.


Cette protection porte sur l’origine géographique du produit : le savon d’Alep doit être fabriqué en Syrie, dans la ville d’Alep et son agglomération.
Ainsi, vous retrouverez prochainement le logo de cette protection (ci-dessus) sur nos savons NAJEL, gage du véritable et traditionnel savon d’Alep Syrien.

Décembre 2015 à Mars 2016, nouvelle production à la savonnerie Sas Najjar à Alep en Syrie :




La fabrication du savon d'Alep :




Fabrication du savon d'Alep   La société française NAJJAR est active depuis plus de 15 ans en cosmétique naturelle, en tant que fabricant et distributeur. Nous distribuons des produits de soins du corps essentiellement à base d’huile d’olive, notamment le savon d’Alep, le fameux ancêtre du Savon de Marseille. À Alep, située au Nord de la Syrie, est fabriqué selon une méthode traditionnelle et artisanale, le savon d’Alep constitué uniquement d’huile d’olive et d’huile de baies de laurier, ramené en France au Moyen Âge (l’an 500 à 1500), par les croisés.

La SAS|NAJJAR c’est un siège social en France et deux sites de fabrication en Syrie : Nous possédons notre propre production agricole constituée de 14 champs d’oliviers, nous sommes actuellement en contrat avec les agriculteurs qui entretiennent plus de 10650 oliviers. La vallée de laurier se situe entre 2 chaînes de montagnes près de la côte méditerranéenne à côté de Masyaf. Ces cultures sont liées par l’engagement Ecocert.

La SAS|NAJJAR en Syrie est composée de plusieurs sites permettant la fabrication du Savon d’Alep :

- Le moulin à huile : où nous produisons les deux huiles indispensables au savon d’Alep, l’huile d’olive et l’huile de baies le laurier. La cueillette des olives et des baies de laurier se fait à la main entre août et octobre. Les baies de laurier sont préparées avant la pression : elles sont plongées dans de l’eau bouillante pour séparer la chair du noyau (sachant que le noyau des baies de laurier est toxique), on récupère la chair uniquement. Les huiles sont alors pressées par un procédé hydraulique une seule fois ; de première pression totalement à froid afin de préserver toutes leurs vertus.

- La savonnerie : pour la saponification et la fabrication des savons durs traditionnels en 200 g, séchage (9 mois) et nettoyage des savons (voir les étapes de fabrication ci-dessous).

- Un site de 2400 m² : pour la fabrication des produits liquides (savon, gel douche, shampooing, lessive) et des savons durs compressés (savonnettes parfumées : rose, jasmin, nigelle, etc.), l’emballage, le conditionnement, l’étiquetage et le stockage des produits. L’infrastructure en Syrie fabrique, emballe, stocke et expédie directement à l’entreprise SAS|NAJJAR à Villeurbanne. Nous recevons dans notre entrepôt en France, 3 conteneurs tous les 4 mois en moyenne.

Nous sommes producteur de nos propres matières premières, c’est une réelle assurance sur le contenu des produits cosmétiques qui vous sont proposés sous la marque Najel. Nous sommes entièrement spécialisé dans le processus de fabrication.

Les différentes phases de fabrication du Savon d’Alep suivent une méthode artisanale selon une recette ancestrale, essentielle pour la qualité de nos savons :

1. Depuis plusieurs siècles, de fin novembre à fin février, la fabrication du 1er savon dur au monde, se répète selon un procédé immuable. La saponification débute en faisant chauffer l’eau et la soude (hydroxyde de sodium NaOH) dans un énorme chaudron (1) jusqu’à une certaine température. Nous ajoutons l’huile d’olive que l’on laisse chauffer pendant 12 heures, puis on laisse reposer. Un de nos atouts majeurs est que nous chauffons par entraînement à la vapeur et nous sommes donc maître de la température. Si elle est trop élevée, toutes les vertus des huiles sont perdues.

2. Le lendemain, on chauffe le contenu du chaudron, tout en mélangeant et on rajoute l’huile de baies de laurier (filtrée au préalable).

3. L’ensemble de la préparation est ensuite rincé plusieurs fois à l’eau douce afin d’enlever toute trace de caustique (sodium). L’eau est ensuite retirée du chaudron puis recyclée. Ces étapes font partie du procédé de saponification : c’est l’effet chimique naturel entre les huiles et l’hydroxyde de sodium qui transforme l’huile en molécule de savon (2).

4. La pâte de savon obtenue est étalée dans un bassin et lissée à la surface (3). Une fois solidifiée, elle est découpée manuellement en blocs de savons (4). Chaque savon est ensuite tamponné à la main de notre marque Najel (5 et 6).

5. Les savons sont ensuite montés de façon progressive sur palettes et séparés par pourcentage d’huile de baies de laurier (7) puis mis dans des caves aérées à l’abri du soleil. Commence alors le séchage pour une durée de 9 mois. Durant cette période, les savons s’oxydent à la surface et prennent une couleur jaune/brun mais gardent la couleur vert olive à l’intérieur (8).

Le savon d’Alep est un produit authentique et naturel sans colorant, sans parfum de synthèse, sans huile de palme ni conservateur, réputé dans le monde entier.